jeudi 29 septembre 2011

Personnages : César Verlaine


César Verlaine.
43 ans. Caucasien. Brun (en comptant les implants), yeux verts, taille moyenne. Léger embonpoint.
Entrepreneur (bâtiments et investisseur en nouvelles technologies). Riche. Très riche.
Mais a tout perdu au niveau famille. 4 femmes qui l'ont quitté. Pas d'enfants connus (mais il y a eu cette japonaise.
Pas de frère, pas de soeur (fils unique).
Pas de mère (morte étouffée en mangeant de travers un haricot).
Pas de père (assassiné par la mafia de la grande ville où se tient le scénario).
Origine de l'argent ? Le père. Et un ou deux mariages heureux qui ont amélioré plus que grandement la fortune familiale.
Origine de l'argent du père ? Une fortune au loto, bien investi et des deals dans le milieu.
Originaire du Canada.
Les passions de César ?
Léonard de Vinci... Il a réussi à collectionner sur des marchés parallèles certains des carnets du maître qui circulent dans l'ombre. Il possède aussi une toile d'icelui.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Madone_aux_fuseaux
Les chats... Césair patronne de nombreuses associations de protection de ce divin petit animal.
Les chevaux... Ca tombe bien, César est aussi propriétaire d'un ranch.
Le voyage dans l'espace... César voudrait investir dans le tourisme spatial. Il a en tout cas passé son brevet de pilote. Voler, c'est la liberté.
Le japon. Le japon, c'est un autre monde, aussi bien ancré dans la tradition que dans l'avenir.
Les sabres japonais. Il a été mécène d'une remarquable exposition de Katanas au museum de Londres.
Les sumos.
Les whiskies. En particulier les japonais.
L'intelligence... César patronne des chercheurs, des scientifiques ou des jeunes talents. Il cherche à investir dans des micro compagnies dont émergeront sans doute les génies de demain.
Les jeux d'esprit. Go, échecs, stratégie. César aime les gens intelligents.
La transmigration de l'âme, le spiritisme. On est qui on est, on est comme on est. Mais César, il est sur d'avoir été touché par quelque chose qu'il qualifie comme l'egregore psychique de Léonard de Vinci.
La science fiction. Si. Il est Treeky. Et aussi Star Wars. Et il sait combien les jedis ont emprunté aux histoires de sabres japonais.
L'humour noir. Noir, pas l'humoir des noirs, hein. Bien au demeurant.
Les slaves. Féminines. Accortes. Peu regardantes. Pas exigeantes en sentiments. Ouais, les putes slaves, c'est plus facile que de risquer un cinquième mariage.
Quoi ? Comment il peut avoir du temps pour tout ça ? Eh, il n'est qu'entrepreneur, fortement dilettante, ça lui laisse du temps libre. Et s'il s'adonne à quelques obligations bien nécessaires des gens de son rang en matière de sortie ou de statut social, il ne court pas après la mise en avant de ce qu'il est.

Il y en a qui racontent que perdre trois femmes dans des tragiques accidents, c'est louche. Et que l'anévrisme de la quatrième avant un changement du contrat de mariage, puis son décès à l'hôpital, c'est louche.
Là, il faut dire que César se défend vigoureusement. Il n'était pas présent dans deux des cas et a fini une semaine à l'hôpital dans le troisième.
Pour rappel, il y a eu un accident de golf (une balle dans la tête), un accident de voiture (le câble des freins pourtant tout neuf qui a lâché) et un accident de ski (avec chute mortelle d'une falaise en ne s'arrêtant pas à temps).
La seule vraie femme qui dure dans la vie de César, c'est sa fierté, Bubasti, chatte abyssin de 23 ans qui n'a jamais vraiment aimé de toutes les manières toutes les femmes que César a épousé.

Principales personnes dans l'entourage de César.
Aimée Beauregard, factotum, homme à tout faire, intermédiaire avec les syndicats.
Candice Byrne, avocate acharnée, militante gay de la première heure, 65 ans bien tapée.
"J" ou "Jojo", chauffeur ou à l'occasion garde du corps.
Bubasti. Oui, c'est une chatte, mais elle a le statut d'une personne dans la maison, croyez-moi.
Calliope (chat des forêts norvégiennes), Erato (chartreux), Melpomène (siamois) et Terpsichore (persan), les quatre autres chattes de la maison.

Principaux travers/tics de César.
- Phobie des rats. Une expérience traumatisante, enfant, en tombant dans les égouts sur un chantier de construction de papa.
- végétarien, pour faire comme son idole, Léonard. (bon, végétarien, mais mange du poisson)
- homophobophobie. Si le plus grand génie de l'histoire de l'humanité en était, comment supporter ceux qui affichent ouvertement leur haine des homosexuels.
- ne s'entoure ouvertement que de collaborateurs gays.
- aime bien déranger par des bons mots, des attitudes sortant un peu de l'ordinaire.
- naturiste de salon. Se balade nu chez lui.
- accro à la chirurgie esthétique : plusieurs parties de son corps ne sont pas d'origine. La vanité ou le narcissisme sont des choses que l'on peut comprendre quand on est pas forcément fier de la taille de ci ou de ça ou du nombre de ses cheveux.
- Vaguement sinophobe. Mais on le serait à moins quand on considère qu'ils ne sont pas forcément les alliés des japonais.
- peut passer des heures devant La madone aux fuseaux. Des heures. Il n'a épousé sa quatrième femme que parce que cette dernière possédait le tableau, d'ailleurs. Une chose restée très longtemps dans la famille de la défunte épouse.

Qualités principales :
- beau parleur.
- linguiste, se débrouille en latin, italien, français, japonais;
- pilote différents engins (bateau, petit avion, voiture généralement sportives)
- sait monter à cheval.
- a appris des notions des arts de défense japonais.
- cuisiner. Il a même passé un diplôme de préparateur de fugu.
- introduit dans le milieu du bâtiment (au propre et au figuré).
- introduit dans le milieu des "marchands d'art".
- riche.
- républicain modéré. Si. C'est une qualité.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire