mardi 15 mai 2012

Chasse à l'homme sur Tatooine... partie 3 et partie 4...


Donc, amorce du scénario...
Des pirates ont perdu un vaisseau et viennent le récupérer, menaçant de tout faire péter. Canari gère les choses.
Le vaisseau des Fils du croc a été volé, sera gardé, mais ces derniers auront une petite compensation, c'est promis.
Sur place, Jol, le lieutenant de la rebellion a besoin des personnages. Il est parvenu à infiltrer ses agents rebelles auprès des nobles Canaan et Libraa.
Mais ces derniers n'ont pas bien tenu le choc lorsque les pjs sont arrivés. Ils avaient une p'tite mission de rien à faire sur la station spatiale Kwen.
Les agents rebelles sont : Luc (pilote, petit sec, nerveux, Looping dans agence Tout Risque) 1, Ken (canonnier / mercenaire, blond, mâchoire carrée, tranquille) 2, Ines (techie, jolie, lutine, toujours tâchée, eurasienne – sœur de Iana) 3, Barden (face, bonne gueule, futé dans Agence Tout Risque) 4, Uvin (tueur, flingueur, sniper, Barracuda dans agence tout risque) 5, H5N1 (droïd tueur / protocole / plaisir reprogrammé avec un aspect féminin) 6...
Les joueurs peuvent être échangés selon les rôles : 1 Idel, 2 Zed ou Rocco ou Ffreddy, 3 Tabite, 4 Omega, 5 Dévon, 6 Thala.

En sous main, les intrigues qui s'amorcent sont :
- Rattacher les fils du Croc aux rebelles.
- Rattacher des Pélagiens aux rebelles et les aider à découvrir des mystères de la Force ou les archives de leur famille.
- Embaucher le plus possible les pjs comme rebelles tout en gardant le rôle de Canari discret.

In media Res. Les pjs sont arrivés sur la station, ont vu que les pirates négociaient, que les nobles étaient eux aussi en extase...
Il y a une petite livraison à faire sur Kwen, récupérer des données d'un agent nommé Dana.
La paye est bonne. Il faut se faire passer pour des rebelles.

Ensuite, le scénario est simple.
1 Kwenn, apprendre la sort de Tollon.
2 Tatooine, Astroport, Douanes, Animation, Cantina (Jouer, Lum, Racket, Séduction), Bureau du Gvt régional (Trois exploitations vendues à l'époque), Grand magasin (achat d'un vaporateur/convertisseur), Station d'énergie (quiproquo d'un droïd entre Lank et Tollon), Jabba absent, Armurerie (détonite toute achetée), Prédicateur ambulant, des chasseurs partout, mort du premier ancien (Heff mort, mais sa fille Tebbi est rencontrable), rencontre avec Labria (qui peut les amener à Slag Flats)
3 Du sang sur le sable. Flats est morte, piège pour les pjs. (Qui s'en sortent bien)
4 Embuscade à la Cantina, rdv à la cantina appris et traquenard. Puddle fait des siennes, Labria trahit. Apparition d'Arno à la fin de la baston.
5 Expédition dans le désert. Départ (les chasseurs de primes sont partis). Episode dragons. Manoir de Sédi Fisk (rats womps). L'Oasis (la communauté dirigée par Dryon et l'attaque la nuit).
6 Combat dans le désert. Ferme de Lank (la petite fille, Reen). Chasseurs de primes vaincus. Pillards du désert (Charge des Banthas et attaque homme des sables. donner le vaporateur est une bonne idée).
7 Massacre au fort des Pillards. Rencontrer Tollon et ses hommes. Faire face à Kast et traîtrise de Quill. Fuir.
8 Fuir Tatooine.
9 Base rebelle sur Galak. Oh oh oh... Eh bien, eh bien, eh bien...

Chasse à l'homme sur Tatooine, Partie 1
Première partie, Participants = Omega, Thala, Irel, Dévon, Labite, Rocco
Freddy est toujours dans un coma léger. Irel est resté temporairement pour s'occuper du branchement de Sarren... Les personnages ont été engagés par un agent rebelle, une sorte d'intermédiaire des ombres ressemblant à l'agent dans Matrix pour remplacer des agents rebelles, tous dans le coma depuis que le choc étrange a eu lieu dans le StarLove.
Au cours du scénario officiel, on notera des éléments assez particuliers :
Rocco qui fait péter grave des trucs en utilisant du matos fourni par Labite.
Jabba absent, en sourdine, dans un Mos Eisley en proie à une grosse venue de chasseurs de primes.
Une équipe de quatre chasseurs de primes qui se fera attaquer plus tard par un dragon des sables, ils ressemblent tous à Sarkozy, Hortefeux, Besson et Guéant. Les pjs, étrangement, ne se portent pas à leur secours.
Une nuit torride entre Devon et la tante d'une serveuse tombée amoureuse d'Omega (après une démonstration incroyable de la force de ce dernier dans la cantina).
Le dernier des trois anciens de Tatooine, qui semble avoir des capacités étranges. Semble, seulement. Il n'a pas peur d'aller à fond dans le désert. Un putain de jet de dé (trois 6 d'affilée) pour constater qu'Arno n'est pas du caca.
La communauté des adorateurs du Bantha, très détendue du slip, qui accueille les pjs tranquillement avec éventuellement plus de sexe que ce que prévoit le scénario.
Cliff Hanger, le camp se fait attaquer.

Partie 2
Devon se mange un impact pleine poitrine et sombre dans une étrange transe cataleptique, faisant suinter des pores de sa peau une sorte de liquide gris métallique avant que ce dernier ne disparaisse et soit remplacé par Zed qui a eu un « incident » lors du démontage du module de Sarren, le Columi. Il apparaît à certains des pjs que la force est avec eux, qu'il existe un moyen de communiquer entre eux, d'être des balises à travers le temps et l'espace. Des éléments séparés du plus grand nombre pourraient ainsi rejoindre dans des circonstances exceptionnelles les autres membres du groupe. Il est évident que ces disparitions ne sont que des mécanismes méta-jeux pour expliquer l'absence d'un joueur. Le pj, pendant ce temps, est en quelque sorte connecté à l'hyper-frontière de l'hyper-espace, recevant des images ou des songes laissés pour lui / pour eux par Alpha HO.
Une autre possibilité est l'extraction de la jambe d'Alpha HO du module de Sarren qui doit utiliser en échange d'autres formes d'énergie mais qui sert aussi de focus pour d'éventuels échanges entre les pjs et les trois lascars pnjs.
Mais bref. Devon tombe, disparaît et il est remplacé par Zed. Cool, non ?
Quant à Idel, étrangement, il est changé. Il devient un peu comme Rocco et Freddy après leurs chocs...
Sans doute un implant, dans le crâne, avec des nanobots qui s'est déclenché lors de la vague d'énergie qui l'a touché lorsque Devon s'est écroulé.
Bref encore. Baston. Les pjs s'en sortent comme des chefs, les mercenaires / chasseurs de primes, Zardra en tête, finiront dans un bain de boue, avec de l'herbe à Bantha respirée et plusieurs heures de leur mémoire supprimée.
Arno ne participe pas à la fin de l'aventure, il ramène la petite fille survivante de l'attaque menée par IG95, un droïd assassin fou et ne se dévoile pas en tant que jedi.
Gérant au mieux les banthas en furie et un deal avec les hommes des sables, les pjs finissent sans problème au fort des pillards où ils rencontrent un Adar Tollon un peu mystérieux, sympa, mais avec un p'tit bourrichon quand même (on a pas tous les jours sa statue personnelle dans son jardin...)
C'est en quelques secondes, la force aidant, qu'ils règlent le sort des hommes de Kast, le seul à s'enfuir grâce à son armure mandalorienne (un jedi ça va, quatre ou assimilés, bonjour les dégâts).
La fuite de la planète se fait avec les équipes suivantes :
- Les pjs (Idel, Thala, Omega, Zed), Adar et Kay Tollon, leur droïd, leurs deux gardes du corps, ainsi qu'Arno, intéressé par les pjs et leurs capacités de jedis à tous.
- Tabite et Rocco dans un chasseur plus deux autres pilotes.
Tous sont partis dans l'espace infini et au-delà. Deux semaines de voyage pendant lesquelles Arno forme qui le veut au Sens et au Contrôle, apprenant les techniques de transe, de sens du combat et de sens exacerbés. Adar Tollon a vendu une mèche, il se souvient qu'Arno était entraîneur de jedis à l'académie, dans le temps... En arts martiaux. Il n'avait pas le statut. Mais il possède définitivement quelque chose que lui nomme l'Aa.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire