mercredi 15 juin 2011

Les Anciens

Loin là-bas en Orient, dans les terres et mers glacées du Nord vivent des barbares appelés Inuits... Sur une de ces îles, sacrée, se tient le clan de la loutre... C'est une île où de nombreux vestiges des anciens sont restés... Les anciens... Bien sûr, les hommes rudes qui vivent sur cette île ne réalisent pas qu'il s'agit d'elfes et de dragons mais peu importe ;.. Ils continuent à vivre en respectant la force des éléments et la mission ancestrale qui leur a été confiée : lutter contre les créatures des îles voisines qui émergent des profondeurs de la mer et qui vénèrent un dieu Poulpe...
Loutre frémissante, le père de Loup-Loutre, leader du village des eaux bruissantes s'est fait mordre les parties par une loutre sanguinaire voici 26 ans... De ce fait, selon la coutume du clan, il a laissé sa femme, Loutre gémissante, partager la couche des étrangers et en particulier d'un ancien visitant souvent le village... Un ancien appelé Glimaen...
Glimaen... Ça vous dit un peu quelque chose ? Un lytari né dans des circonstances particulières, fils d'une nymphe et de trois pères : Rayan, Célestiel et moi-même.
Deux enfants naquirent, deux sœurs, une qui fut confiée à l'ancien et une autre qui resta dans le clan...
La jeune Loup-Loutre, possédant le pouvoir de son père et de sa mère découvrit à l'adolescence que sa forme de lycanthrope était celle d'une sorte de mélange entre un loup et une loutre... Le jour de ses 21 ans, il lui avait été dit qu'elle pourrait retrouver son père véritable pour en apprendre plus sur elle même et aller à la recherche de sa sœur pour savoir laquelle des deux endosserait la peau du loup ou de la loutre...
En attendant Loup-Loutre, du fait de caractéristiques exceptionnelles et d'une résistance hors du commun fut très tôt remarquée pour ses talents de chasseuse et de guerrière. La vierge loutre combattit plusieurs années les profonds, les byakhees et tous les êtres invoqués par les sectateurs du culte impie du grand poulpe.
La chose troublante, quand même, c'est ce qui s'est passé le jour des 21 ans de Loup-Loutre... Glimaen lui avait enseigné que tous les portails de Faerune pouvaient s'ouvrir les jours de pleine lune si on mettait du sang de lycanthrope sur les quatrième et cinquième pierres des arches de téléportation... Chose dite, chose faite et voilà notre Loup-Loutre qui emprunte le portail le jour de la mort de Mystra, rencontre Séluné et se voir confier la tâche de retrouver sa sœur avant de se retrouver comme Alice et Glimaen transportée dans le temps en 1357, le jour du temps des troubles dans cette boucle étrange de 28 années...
Quelques semaines d'errance sans savoir où elle est avant que nous ne recevions une sorte de signe de Séluné (un œil et des étoiles) et qu'apparaisse dans notre champs de vision un daim et la jeune barbare...
Un choc, je dois dire, un choc de constater que nous sommes grand-pères Rayan et Moi. Mais puis-je encore parler de Rayan quand je vois à quel point l'enveloppe de Kelemvor semble l'habiter.
La brave Loup-Loutre, en compagnie de sa loutre géante animale était sur la piste de Tilverton où Séluné lui a confié qu'elle pourrait retrouver sa sœur.
Nous n'avons fait ni une, ni deux. Direction Tilverton. Une nuit agité, avec une attaque de squelettes et la terre qui se meut pour nous rapprocher de la cité, nous nous rapprochons beaucoup de la ville. Décision est prise d'y pénétrer et de passer la nuit à l'auberge de la Lune Clignotante où, pour le coup, nous rencontrons une certaine Shandyrila, une danseuse qui s'avère être la sœur jumelle que nous recherchons tant.
Une jeune femme qui semble avoir été amenée dans le passé par Glimaen selon ce qu'elle nous raconte car elle n'a pas souvenir du futur... Elle nous confie avoir toujours vécu ici... Je ne suis pas sûr de totalement la croire, je sens un peu l'empreinte de Varask sur elle. Je ne comprends pas tout encore, tout ce qui me revient à moi du futur... Ardan...
La ville est sous tension... Le temple de Gond a été pillé, le grand-prêtre est parti on ne sait où avec l'avatar de Gond qui s'est présenté sous la forme d'un gnome. Et puis il y a aussi ces étranges disparitions en ville dont le sage ermite et une patrouille de gardes pourpres nous ont parlé...
Un cri retentit dans la nuit...
Kelemvor et Adon arrivent trop tard. Ils constatent la mort d'un meunier et la disparition de sa femme, sans doute déjà tuée quand ils analysent les traces de sang... Une odeur de lycanthrope alerte les sens de Kelemvor... Nous apprenons aussi de la part de Shandyrila qu'il y a une guilde des voleurs appelée les matois et un incroyable réseau d'égouts où pourraient se cacher des agents zhents et des tas de créatures...
Ça reste assez flou pour moi ensuite, je crois que je suis très concentré sur les souvenirs qui me reviennent du futur et le mystère de Shandyrila... Pour moi, si Glimaen a eu trois pères, il y a cette notion que Célestiel a surtout donné pour Glimaen et que Rayan doit avoir plus donné pour l'une des deux sœurs et moi pour l'autre. Mais qui a donné à qui ?
Pendant ce temps, Kelemvor affronte un chacal garou et Loup-Loutre arrache deux doigts à une sorte de magicien mort-vivant. Et la foule, la foule, toujours cette foule qui ne réfléchit pas, se met en colère, certainement poussée par des agents zhents. Adon se prend un coup de dague qui manque de le défigurer, un griffon invoqué par Alice est chargé de sauver Shandyrila de l'auberge en flamme que je l'aide à quitter. Et la fuite précipitée de la ville est nécessaire, absolue. Certaines personnes ont vu des monstres et ont peur de ce qu'est Kelemvor. Une patrouille de dragons pourpres se met sur notre chemin et nous empêche d'être lynchés... Adon est en larmes, contrôlé par Alice qui l'empêche de charger sur la foule. C'est comme si Sunie avait quitté Adon...

Nous retrouvons un peu plus tard Shandyrila, à l'extérieur de la ville, qui nous confie que le mage à qui on a arraché deux doigts est une liche plutôt lunatique, certes, mais non agressive... Une cérémonie à Séluné ouvre une porte vers Eau Profonde. Laquelle des sœurs prendra quoi ? Il semble entendu que tout puisse se décider à chaque lune et que trois formes leur soient accessibles : loup, loutre ou loup-loutre... Bizarre. Shandyrila traverse le portail pour devenir disciple de Séluné. A ce moment là, je me dis qu'elle doit plus tenir de moi et que c'est Loup-Loutre qui doit plus tenir de Rayan mais rien n'est moins sûr... Peut-être que quelque chose en moi préfère l'intelligence de Shandyrila à la candeur de Loup-Loutre... Ouais, parce que la logique, elle, soufflerait le contraire... Rayan était barde, connecté à des voleurs... Moi, je faisais partie d'un clan de barbares... Voyez le topo ? Hein ?

Le voyage se poursuit ensuite... Nous constatons parfois des gens figés sur le chemin. Près d'une patrouille zhents figée, nous retrouvons le mage des égouts de Tilverton dont la loutre de Loup-Loutre a arraché deux doigts. Il veut retrouver ses doigts. Il ne nous en reste plus qu'un. Il nous parle de son projet pour nous, pour l'élu qui se trouve parmi nous, un élu d'Azouth apparemment. Mais comme il ne sait pas qui est l'élu, il se propose de lancer le sortilège sur les six personnes qui pourraient être élues. Je ne suis pas dans le nombre, apparemment, j'ai déjà subi une sorte de rituel...
Les lames essaient de se battre un peu contre le mage mais tous tombent victimes du sort que l'archi-mage leur lance et se réveillent en tant que clone dans une salle souterraine non loin de Valombre. Les lames apprennent à cette occasion que le magicien liche est le frère jumeau d'Azimer, directeur de l'école de magie. Et je vais plus loin, je me demande même si carrément Azimer ne serait pas le clone de la dite liche...
Mais passons... Le plus troublant dans cette histoire de clonage, c'est que ce sont Kelemvor, Adon, Minuit et La Tache qui ont dominé... L'inverse pour l'instant de ce qui semble être dans le groupe où Cyric domine totalement La Tache.
Réveil à nouveau pour mes compagnons dont je gardais les corps endormis. J'ai eu le temps de les inspecter et de constater que la plupart d'entre-eux commencent à manifester le don...
Le don est une chose étrange, il est comme l’œil de Séluné et les étoiles autour... Il y a plusieurs manières de l'appréhender mais en ce qui me concerne les choses seraient plutôt comme ça... Il y a des sphères, des sphères qui tournent et dansent, de différentes couleurs... J'en vois surtout 5 qui peuvent se diviser chacune en deux... Dans la première, il y a les choses de l'esprit et du mental et le chant des célestes... Dans la seconde, il y a l'énergie de la vie et de la destruction et le chant des anciens.. Dans la troisième, les frontières du temps et de l'espace sont brisées et il y a le chant des extérieurs... Dans la quatrième, je vois le chant des hommes capables de manipuler les éléments et la chance... Et enfin, dans la sphère du centre... il y a la source de la magie et de la matière, peut-être l'énergie du plan primaire et de la toile de Mystra...
Sur Adon, le mental. Sur Kelemvor, l'esprit. Sur La Tache ou Cyric, la destruction. Sur moi, la vie. Sur Loup-Loutre, le temps. Sur Shandyrila, l'espace. Sur Alice, les éléments. Sur Brighteyes, la chance. Et sur tous ceux qui pourraient nous accompagner de près ou de loin, sur nos anciens corps, la magie et la matière...

C'est d'autant plus troublant ces visions que je ne me sens pas connecté qu'à une seule sphère... La perte du temps, ce qui m'habitait le plus, semble s'être fait à l'apparition de Loup-Loutre.
Trop de choses que je ne comprends pas et qui ne correspondent pas à l'enseignement classique d'un magicien...

Nous arrivons ensuite à Valombre où un mystère plane sur une soirée mémorable que Minuit a passé là-bas voici trois ans. Un des capitaines, garde-faucon laisse entendre que ça a été vraiment grand.
Nous rencontrons Elminster qui nous demande de l'aide après s'être inquiété de l'endroit où se trouvaient les autres lames de l'aube et nous acceptons la demande de Trystemine de défendre Valombre. Kelemvor se fait payer, il ne peut faire autrement, c'est sa malédiction.

Le lendemain de notre arrivée, les troupes zhents débarquent et attaquent...
Loup-Loutre est placée dans une patrouille de ménestrels, au cours de la bataille, elle parviendra à tuer plusieurs lieutenants zhent en compagnie de sa loutre... Enfin, ce qu'elle croit... La pauvre elle ne se rend pas compte que ce genre d'animal est très vite mortel dans des situations de guerre... Je teste de fait un nouveau pouvoir, me transformant par l'intermédiaire de la sphère de la vie en loutre géante pour l'épauler lorsqu'elle saute sur le cheval de Bane après avoir attaqué ce dernier et l'avoir vu disparaître.

Kelemvor et Cyric se montrent extrêmement braves dans la défense du gué d'Ashaba, Cyric montrant sans doute de meilleures qualités de meneur d'hommes et Kelemvor de guerrier courageux. C'est en grande partie grâce à eux et aux capitaines que Valombre est sauvée...
Je revois le nom de tous les capitaines... Pour les gardiens : Riothar Irontongue, et Elassa Thintrel, au pont d'Ashaba... Commandant Turnal
Rhestayn à la tour, Essen au pont du Moulin, Essen et le défunt Malik à la route Est, près du marais Krag ; Garde-faucon et les défunts Lianthar et Lamiel à la tour de la ferme...
Pour les archers, on comptait trois unités dirigées par Yeoman Helduth au vieux crâne, Shaerl Rowanmantle (la femme de Trystemine) à la tour et Durgo Silvermane à la tour de la ferme... La milice de Valombre, dirigée par Trystemine, se tenait à la croisée des chemins...
Il y a eu aussi une unité de ménestrels dirigée par Selmavra Elsree à la passe des ombres. Et enfin, permettant de mettre une trouée dans le flanc des ennemis l'arrivée des chevaliers de MythDrannor : FlorinFalconhand (ranger) ; Dove Falconhand (ranger), Jhessail Silvertree (mage); Lanseril Snowmantle (druide demi elfe), Merith Strongbow (guerrier mage elfe), Rathan Thentraver (clerc de Tymora), Torm et Illistyl Elventree (mage)... Chevaliers rapidement suivis par les lanciers de ValBrume dirigés par Dairanatha Shieldstone, une légende sans son Val.

Ceci dit, tout reste assez flou dans la bataille car même si j'ai des images de Kelemvor tranchant des membres pour éviter que des morts ne se relèvent, de Cyric hurlant aux hommes de se jeter en avant ou de Loup-Loutre, nue sur le cheval de Bane et hurlant « Suivez-moi », je dois avouer que la connexion que nous avions tous avec ceux restés au temple de Lathandre nous a marqué...

Car...

Car Mystra est morte une seconde fois. Dans l'enceinte du temple de Lathandre, Elminster, Adon, Minuit et Brighteyes s'étaient posés et armés de la force de toute leur volonté, ils ont tout fait pour déchaîner un torrent de sorts sur Bane qui s'est téléporté à l'intérieur. Il s'est alors passé quelque chose : l'avatar de Mystra, usant de l'étincelle qu'elle a laissé dans ses élus, a pu se manifester à nouveau et aider Elminster et nos compagnons dans la bataille. Une aide assez suffisante pour que Adon écrase l'orteil de Bane ou que Minuit affaiblisse grandement l'avatar de Bane après lui avoir changé de sexe et l'avoir rendu fou à ce sujet.
Une magie si forte, si terrible que l'écho et les souvenirs de la bataille s'estompent en face du souffle qui a ravagé le temple de Lathandre lorsque dans un dernier éclat d'énergie Elminster, Bane et Mystra ont utilisé tout leur potentiel...
Sharantyr, une ménestrel ayant survécu à la bataille fut la première à arriver sur les lieux de la destruction du temple et à constater que les seuls survivants étaient Minuit, Adon et Brighteyes, miraculeusement épargnés... Très vite, trop vite des gens ont pensé que nos compagnons avaient tués Elminster...

La bataille n'étant même pas encore finie, la victoire n'étant pas totalement assurée, c'est avec une peine que je ne saurais vous conter que je vis mes compagnons emmenés, épuisés, vidés de tous leurs sorts, vers la tour tordue et que je constatai que Mystra avait bel et bien disparu... Je ne ressentais même plus sa bénédiction sur moi.
« Suivez-moi, suivez-moi !  » hurle Loup-Loutre !
« Reprenez le gué !  Poursuivez les jusqu'à l'orée de la forêt. » hurlent Kelemvor et Cyric.

« Traîtres, assassins, vous avez tués Elminster ! » crie la foule qui n'est pas au courant du mystère du temple de Lathandre et de ce qui s'est passé à l'intérieur.

Une lame manque de s'abattre sur moi, j'esquive, mais pas assez bien... Je suis cueilli par un coup de lance. Le souffle court, je m'écroule, versant le sang... Je repense à tout cela, je me vois en train d'écrire tout ceci... Je ne crois pas que je suis mort... Je ne suis jamais encore mort, à l'inverse de certaines de mes compagnons. Je me suis juste transcendé, voyez-vous... Mais ce que je crois, en ce moment, hein, est-ce que ça peut faire loi ?

Je suis dans un cercle, dans le cercle des anciens... Ils s'approchent de moi, portant des masques... Ils sont l'autre forme de pouvoir qui pourrait exister si les tablettes du Destin n'étaient pas ramenées au Dieu...
L'un d'entre-eux, une femme, s'approche de moi et me dit doucement : « réveille-toi mon fils. Réveille-toi »...
« Qui suis-je ? » Ai-je envie de lui répondre...
Mais la lune qui brille à travers les arbres et qui garde l'empreinte de Séluné et le sang qui coule à mon côté me laissent entendre que je connais déjà la réponse...

Sang-de-Lune...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire