vendredi 3 juin 2011

Avance camarade...

Tu sais ce qu'elle fait la magie, mon oncle ? Tu sais un peu, hein ?

Je pense à Ao, je pense à contacter l'autre, là, Ardan... Je pense à expérimenter l'absorption sur le corps de Gengis Bhan... et quoi ?

Pfff... Ouais, je redeviens un peu plus Ardan, avec la sensation que ce corps est celui d'un humain habité par un sang étranger. Une sorte de bouillonnement se fait en moi. Je suis déchiré, en deux... J'avais l'habitude que ça soit en quatre dans mon autre vie... Je parle aux vents de la Magie. Tout se trouble.... Je vois des choses, des choses qui sont vraies...

Mandrague dans le corps de la tache transformé en bulles de couleur qui deviennent ensuite une fleur.

Ulgon, prisonnier d'une sphère d'Otiluke et habité par je ne sais quelle psyché, si tant est qu'il y en ait une...

Et moi dans le corps de Gengis Bhan avec le profil du bonhomme et plus de capacités de le comprendre. Pas de la magie, non... Autre chose, détecter les choses, détecter la magie, contrôler son corps, ses maladies, le poison, sa guérison et ses formes... Un corps qui n'a pas que du sang humain. Du Sang de lune. Oui, du sang de lune...

Et puis il y a aussi Alfred, le squelette, qui se révèle être celui d'un demi-solar nommé Alfaar qui avait un rendez-vous avec les membres tous assassinés d'une caravane ou « Noiraud », le corniaud qui a mangé le familier que Minuit a invoqué pour devenir lui même son familier.
Et je ne parle même pas de Cyric qui aurait éventuellement pris son autonomie... Il est bizarre le Cyric. Enfin, ça semble normal aussi après ce qu'il est devenu.
Drôle de magie qui a manqué détruire Rayan et plusieurs d'entre-nous lorsque les sorts de Minuit échouaient.
Drôle de magie.
Je revois tous les visages de ces derniers jours..

Phandurn, marchand et magicien, accompagné de ses deux gardes loyaux Orlin et Fentesh. Il avait sur lui un anneau de régénération et un collier lui permettant de lancer des sorts discrètement jusqu'au troisième cercle. Intéressant personnage. Il a confié à Minuit du « whisky » du Nord en cas que nous trouvions une personne qui aimerait ce breuvage. Il nous a parlé aussi d'une certaine Beluane Alkath, qui cherche un maître. J'ai eu un drôle de feeling sur Beluane, comme si elle avait quelque chose en rapport avec, ah, je ne sais pas Mystra, Minuit ou la Magie mais que sais-je vraiment. Un bon contact sur Arabel ce Phandurn, oui. Un bon contact.

Tanlathyn le ranger sur son cheval gris. Ça a son charme les rangers. J'aurais bien fait ranger, moi, à l'occasion s'est dit Gengis. Mais non, Gengis, c'est du moine à mon avis. Pas tout à fait comme Ardan avait l'habitude (maintenant je revois mieux Ardan), mais tout de même. Lui aussi, c'est un bon contact à l'occasion. Il semble avoir passé une soirée mémorable, en Valombre avec Minuit et les danseurs de couilles hobbits de la manticore assassinée... On se doute fortement que Tanlathyn est un ménestrel... Minuit a lâché le nom de Samarsair pour voir s'il tiquait. Je gage qu'on ne tardera pas à être recruté à ce rythme.

Veltar le mage Zhent... Alors, lui, bon, il a été tué par des missiles magiques pendant que le sort de Kelemvor ne fonctionnait pas et que celui de Minuit faisait long feu, la touchant elle même... La bande de brigands de Robin désirait piller ses possessions, on les a laissés faire. C'est un peu bête je me dis maintenant. Il y avait quelque chose, je l'ai vu, dans les affaires de Veltar, qui aurait pu nous aider. Une carte. Une carte menant à un trésor. Mais à charge pour nous d'y revenir à l'occasion...

Robin et sa bande de brigands. Là, je dois avouer que Minuit y est allée un peu franco de port en transformant celle qui se faisait passer pour un homme en homme. Ouais. Un choc que ça lui a fait à la dirigeante de la troupe de « prenons aux riches pour donner aux pauvres ». Elle n'a pas eu de ressentiment envers Minuit si celle-ci lui promet de lui changer de sexe à l'occasion. Mais il faut dire, de toutes les manières, que la brave Robin ne sera peut-être pas plus mal en tant qu'homme, tiens... Surtout vu comment elle semblait préférer physiquement minuit à nous tous.

Dorn Marteau-Noir. Un nain reclus protégeant des tunnels et accessoirement un pauvre garde du Cormyr reclus. Il patrouille dans ses souterrains, attend que des gens viennent sympathiser ou lui foutre sur la gueule et doit avoir un passif à régler avec son clan parce que ce n'est pas tout à fait normal de gérer un tel domaine tout seul. Je l'aime bien le Dorn, une mine d'informations sur la forêt et les nombreuses créatures qui l'habitent. Il nous en a appris un peu plus sur les ankhegs que nous avons pris le soin d'éviter, la boule de feu de Minuit ayant fait de très jolies fleurs lorsqu'elle fut lancée sur maman Ankheg et ses petits. Il nous a nommé tout ce qu'on pouvait trouver dans la région : orques, gobelins, géants, perytons, mouflette géante, brigands, gobelours, mille-pattes géants, aigles géants, griffons , araignées géantes et même un sphinx... Faudrait peut-être qu'on aille le voir, tiens, celui-là....

Warthendel l'observateur. Ah pour observer, il observe. Loyal, bon, pacifiste, ne maîtrisant sans doute plus que deux sorts du genre vol et invisibilité, il nous a reçu chez lui après que Dorn nous ait amené sur sa crête. Un brave type. Un très brave type. Un mec qui ferait bien mon oncle si ça pouvait être le cas. Je pense qu'il était humain. Mais rien n'est moins sûr. Un tel niveau de contemplation... faut avoir du sang elfe... Ou apprécier sérieusement le goût des tabacs qui font rire et des herbes du sud...

Les frères de la nuit. Des cousins de Robin, mais pas avec la même philosophie. On les a esquivés. On a préféré, on avait autre chose à faire que d'aller leur coller une raclée. Après tout les suivants de Robin sont morts très vite et certains étaient de la bande des frères de la nuit avant. Il était inutile de faire d'autres victimes...

Baine. Non, je ne plaisante pas. Baine. Ah le pourri. Il maintenait Mystra prisonnière dans le château Kilgrave, bourré d'illusions. C'est une créature nommée l'Hakeashar qui empêchait Mystra de faire appel à certaines de ses ressources et qui nourrissait peut-être Baine. Les illusions dans lesquelles il nous a mis, incroyable... Rayan était confronté à sa femme et son grand-père, Garresh à Varask, Cyric visiblement à beaucoup d'or, Alice à ce qui pourrait être sa mère et moi, à moi-même, Ardan sang du temps.

C'est Alice et moi qui nous sommes sortis des illusions en premier pour constater qu'on était dans une salle contenant une goule majeure, trois doppelgangers, un cube de gelée ocre et une mimique... Ce fut troublant de voir Rayan manquer de se faire voler sa force vitale, Garresh tentant de rentrer dans la gueule d'une mimique et Cyric nageant dans un cube gélatineux. Ce fut encore plus troublant dans le combat lorsque les sorts d'Alice firent sérieusement défaut, touchant deux fois Rayan de plein fouet. On a tous failli crever, mais vraiment et les portes de la mort se sont ouvertes pour Alice. La magie, la magie qui peut soigner ou tuer. La magie qui est maudite... car ce que nous affrontions aurait été largement à notre portée en temps ordinaire...

Mystra... Non, je ne plaisante pas non plus. On a vu la petite Caitlan recevoir l'avatar de Mystra, nous ouvrir la porte du chemin des Dieux. On a vu l'avatar de Mystra renaître, sa colère d'avoir été enfermée et de s'être fait voler de l'énergie par Baine. On a regardé l'essence de la Déesse nous ouvrir la porte pour aller dans les sphères des Dieux. On a vu l'infini qui se déroulait au delà de l'escalier que nous empruntions derrière Mystra. On a regardé le gardien qui se tenait devant Mystra, l'empêchant d'aller plus loin. On a vu la magie de Mystra se déchaîner sur le gardien du domaine des dieux. Mystra savait qui avait volé les tablettes du destin : Myrkul, Bhaal et Baine. Oui, elle voulait en parler à Ao, le dieu suprême et Heaume, le protecteur du domaine des dieux, eh ben, il ne s'en est pas laissé compter. Il a mainte fois répété à Mystra de redescendre sur Toril et d'aller chercher les tablettes. Il a encaissé les flammes et les foudres de Mystra et il a fini par la tuer à force qu'elle lui tape dessus.

Heaume... Un dieu, oui. Un Dieu. Le seul qui reste. Il a explosé l'essence de Mystra et nous a dit qu'on devait chercher les tablettes de la destinée. Il a explosé Mystra.

C'est un peu pour ça que je suis sans voix. Et que je risque de faire une pause. Mystra. Morte. Et nous ? Qu'allons nous devenir ? L'essence de nos artefacts s'est amoindrie. Nous sommes devenus ceux que nous incarnons.
Mystra.
Merde.

Humf... Quelques heures ou quelques minutes ont passé. Je suis soigné, en pleine possession de mes moyens. Mon corps est différent de celui de mes camarades, j'ai quelque chose en plus qu'eux. Soit, je ne suis pas touché par la magie des artefacts des lames de l'aube... Mais je ne suis pas diminué pour autant... Et je réfléchis, je réfléchis bien...

Et si le déchaînement d'énergie de Mystra contre Heaume n'avait pas été le même que dans l'autre temps, celui dont nous venons. Et si, à l'instant où Mystra avait été touchée par Heaume, juste un battement de cil avant, il s'était passé quelque chose avec son essence ? Hein ?

Nous sommes revenus dans le passé pour sauver les Dieux et la Magie. Nous sommes revenus du futur le jour même où Cyric tuait Mystra. Et si la donne avait changée en quelque sorte ?

Enfin la donne... Cela n'est de toutes les manières pas grand-chose si on considère notre situation actuelle. Les Dieux sont aussi bien soumis que les hommes à la volonté d'Ao. Tout est en devenir, plus rien n'est écrit. Et le chaos qui a envahi la magie peut tout transformer...

Des bulles, d'autres bulles autour de moi, ou de nous. Non. De moi seulement. J'en envoie une sur chacun de mes camarades. Une autre vie. Une autre vie. La seule qui nous restera si nous échouons.

Une vie baignée par le sang-de-Lune...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire