mardi 11 octobre 2011

Réveil, éveil...


J'ai de la chance, tant de chance... Le lendemain de la mort de Kelemvor, nous tirons les cartes merveilleuses...
Certains sont chanceux, d'autres non.
Alice devient mauvaise, Rayan doit affronter la mort, nous perdons nombre de nos équipements, mais je gagne des souhaits. Des souhaits qui réécrivent les choses en plus de nous permettre de ne pas tirer toutes les mauvaises cartes tirées...
Je gagne aussi l'illumination. Assez pour que tous mes compagnons puissent également bénéficier eux aussi d'une illumination en ce qui concerne le savoir faire principal de leur métier.
Plus de sagesse pour tous, en profitant tous du livre gagné par Alice. Et plus d'intelligence pour Alice, et de Force pour Rayan et Garresh.
Et pour moi ?
Pour moi, un niveau incommensurable en intelligence. J'atteins des frontières que ne possèdent que les avatars. Mon esprit en devient presque malade. Je suis le contrôle des éléments, je suis le maître de la clairvoyance, je perce presque toutes les illusions mais ce faisant, je n'appartiens pas tout à fait au monde des mortels. Je suis sur d'autres sphères, à jouer avec les chiffres, les objets pensée et les concepts, à m'ouvrir aux champs des possibles en ce qui concerne les expérimentations sur le temps.
Garresh et Rayan, eux, sont de monstreuses brutes de combat. Le moindre coup qu'ils donnent peut faire s'écrouler un arbre, pourfendre la plupart des créatures que nous avons affrontées jusqu'ici. Ils ont la force de géants.
Alice a assurément aussi gagné un château et récupéré un peu de sa superbe. Et dans les sphères de l'esprit, ses capacités s'envolent. Son esprit s'est ouvert à d'autres disciplines. D'autres champs...
Je m'en veux un peu d'avoir gâcher mes souhaits pour nous. Enfin, pas tous. J'ai souhaité que ceux qui étaient morts pour aider Minuit puissent être aidés à revenir à la vie si tel était leur désir quand la magie serait restaurée.
Nous prenons ensuite la route du château de LanceDragon, un endroit qui a été le théâtre de nombreuses batailles dans le temps. Une zone où se remettent à roder des créatures de l'ombre. Minuit a appris qu'il y avait sous les ruines du château un passage permettant d'accéder à l'Hadès, le plan gardé par Myrkul. Un passage que seuls peuvent emprunter les mortels.
Nous rencontrons une caravane, nous achetons l'équipement que nous avons perdu et entendons quelques rumeurs sur l'endroit. Pas le genre d'endroit où des gens ordinaires aiment à passer la nuit, mais nous ne sommes pas des gens ordinaires, n'est-ce pas...
Le château de Lance-Dragon est en effet quelque chose de peu ordinaire. Le seigneur Myrkul lève une caravane et tous les morts de l'endroit pour nous chasser ou nous poursuivre. Le talent que Rayan a acquis en combattant la mort lui a permis de ne pas tomber dans le piège de la caravane demandant au secours et poursuivie par une bande de cavaliers squelettes, mais ensuite tous les morts qui se lèvent et la magie qui ne fonctionne pas bien nous obligent à fuir vers le donjon, dans les sous sols...
Dans les sous sols où on enterrait dans le temps les fidèles, fidèles qui se lèvent aussi pour nous attaquer pendant que nous cherchons désespérément un passage vers les profondeurs, une trappe s'ouvrant au-dessus d'un cours d'eau en contrebas.
La fureur du combat nous fait tous plonger, tous tomber dans le puits sous la trappe. Pour mon compte, c'est un fossé qui s'ouvre sous mes pieds... Mais passons... Tous nous chutons, nous d'un côté, Minuit de l'autre. Emportés par les flots, trop vifs, nous perdons Minuit qui s'en va vers son destin, marcher seule en Hadès, à la recherche, sans doute, de la deuxième tablette.
Un sort de minuit a échoué, une gigantesque boule de glace nous suit dans les flots, nous tombons ensuite d'une cascade dans un petit lac et faisons tout notre possible pour nous extirper de là avant que la boule de glace ne nous congèle tous. Alice m'extirpe des flots et la force herculéenne des deux autres les tire de l'embarras.
Un sort, encore, échoue, gravité inversée pour tout le monde au cours de laquelle nous remarquons un écureuil de plusieurs kilos en mal d'avoir un maître.
Minuit a disparu, Minuit a disparu. Où est la tablette du Destin ? Toujours dans mon dos... Je la sors et la montre fièrement à mes compagnons avant qu'une sorte d'oiseau mort-vivant, l'écureuil qui vient juste de se transformer, ne me le saisisse des mains et s'envole dans le noir, résistant à tous les sorts lancés par mes compagnons.
Sous le choc, je suis.
Certes, j'ai la magie de la chronomancie, je me sens élu de Mystra et ma perception des mystères est au pinacle de ce qui est possible. Mais à côté de ça... A côté de ça...
Minuit qui n'est pas là. La magie qui est toujours autant le chaos et notre tablette qui a disparu. Un choix à faire s'impose...
Retourner dans le château de Lance-Dragon, passer l'armée de morts-vivants et tenter de trouver le portail vers Hadès ou se rendre à Eau-Profonde dans l'espoir d'avoir l'aide rapide d'Elminster ou de Khelben.
Eau-Profonde est un chemin plus sûr, moins mortel.
Mais pourquoi ai-je saisi si haut la tablette du destin ? Suis-je maître de tout ce que je fais dans le corps de Minuit ? Que devient mon corps en enfer ? Que deviennent nos corps transformés par la magie des cartes ?
Nous sommes presque des surhommes dans un monde de surhommes... Et pourtant, nous ne sommes rien...
Toute la puissance dont nous disposons n'est rien comparée aux forces en présence qui se déchaînent dans ce temps abandonné des dieux...

Notes Techniques...
Rappel des gains

Alice : Charisme 17 -> 18, Intelligence 19 -> 21 et Sagesse 18 -> 19 (voir les immunités associés)
Rayan : Force -> 19, Sagesse -> 19 (le reste étant à 17)
Garresh : Force -> 21, Sagesse -> 19
Ardan-Minuit -> Intelligence -> 23 (25), Sagesse effective 16, Force 7, Dex 11, Con 11, Cha 18


Aucun commentaire:

Publier un commentaire