dimanche 23 janvier 2011

Giventhas

Je n'ai pas parlé la dernière fois de cette épée dont des indications dans le tombeau de Shraevyn pouvaient nous diriger vers Arabel, Tantras, Eau Profonde et Lune Argent.
Une épée qui ma foi me semble d'une nature t'elle que je commence à me poser des questions.
Je n'ai pas parlé la dernière fois ces songes étranges et de moi en face de moi. Moi, comme si j'étais un Dieu, une sorte de demi-puissance.
Je n'ai pas parlé de cette visite dans mes songes, la lumière de Mystra, la lumière d'une autre Mystra et les symboles du temps et de la perception.
Une visite en échange d'une épreuve. Je dois garder le silence, je dois apprendre à écouter et regarder et pour ce faire, je dois me taire. Je dois aussi être au plus près de la nature de la magie, mais en tant qu'être humain.
Est-ce la raison pour laquelle il nous est arrivé "l'incident" ?
Quelques jours après le tombeau de Shraevyn et plusieurs aventures nous ayant conduit à traverser la forêt des araignées, à se faire des alliés d'un village gnome, d'un druide et de ses apprentis ainsi que d'un doppelganger, nous nous sommes retrouvés à côté de nous mêmes.
Ou sans doute plus exactement tel que nous devrions vraiment être, en suivant le fil des choses et la réécriture de notre vie en 1357.
Je suis un mage, première carrière raisonnable avant de passer paladin, puis clerc, puis de développer quoi ?... Puis de savoir comment j'ai acquis aussi les talents de moine et de psion dans ce futur qui est en moi ?
Je revois notre réveil troublé près de cette tour dans la forêt des araignées.
Je suis un mage, Alice est une prêtresse de Mystra, Rayan est un ranger et il y a Elias, le doppelganger.
Je revois notre rencontre avec le druide Rilian, il a sauvé Glimaen. Glimaen se contente d'être juste pour l'instant un voleur d'un certain rang.
Je me pose des questions.
J'ai des réponses. Je vois des choses.
Il y a quatre futurs. Deux fois deux futurs. Dans l'un d'entre-eux, nous sommes des demi-puissances et c'est à elles que nous sommes connectés.
Avant de nous réveiller diminués et armés d'autres savoirs, nous sommes montés à Sigil, en rêve, en 1385 et j'ai demandé à tous quels étaient les domaines qu'ils voudraient avoir.
Et qu'est-ce qu'ils ont répondu ? Hein ?
Est-ce que ce rêve que nous avons vécu n'est pas une des choses les plus vraies qui nous soient arrivées ?
Les colliers ne sont pas là pour une bonne raison. Ils nous servent en 1385 pour une autre manière de changer le futur et nous devenons vassaux d'autres dieux...
Alice a le chaos (entropie), le sexe, la magie, le feu et les bardes. Une des Mystra ? Le mystérieux dragon ? La femme au visage inconnu ?
Glimaen a la lune, la forêt, les rangers, les métamorphes ou sylvestres et les animaux. Séluné ?
Rayan a la connaissance, le feu, l'eau, la protection et les druides. Oghma ou Sylvanus ?
J'ai les magiciens, les runes, le pouvoir personnel (psion), le temps et la divination. Une des Mystra ?
Garresh a la loi, le soleil, la bonté, la guérison et les paladins. Lathandre ?
Il reste d'autres personnes. Qui ?
J'ai la sensation que deux autres des élus auront le bénéfice des agendas des dieux que je viens de citer.
Qui sont-ils et quel est le Dieu derrière lequel se rangera Alice ?
Ca...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire