samedi 11 décembre 2010

Ombres et lumière.

Je n'aime pas mes rêves, je n'aime pas mes rêves.
Je n'aime pas non plus ce que je viens d'apprendre.
Mais je prendrai le temps d'en discourir plus tard.

Il y a autre chose en nous... Autre chose. Je le vois en fermant mes yeux mon oncle. En clignant, au réveil.
Garresh est un Soigneur, Rayan un historien, Glimaen un guide, Alice une apothicaire et il apparaitra sans doute que je suis un prophète... Hu. Forgeron, non, je le fais à côté...
Je crois.
Je crois.
Oh. Je viens de voir ce qui est arrivé à Rayan.
Il a sa mère qui est une Vistani. Il y a son premier frère aussi. Et puis Varrasq. Ces trois là ont été ramené à la vie par celle qui dirige la caravane.
Dehontel est parti, a disparu dans le plan de l'effroi.
Toute la famille de Rayan est restée à GarreshBourg.
Tout comme des espions qui restent et rôdent cependant. Restent et rôdent.
Il faudra traiter de certainse choses. Je vois la nuit des profondeurs.
Je vois aussi un problème plutôt conséquent avec une marchande qui a besoin qu'on l'aide pour les affaires de son père.
Nous aurions pu mieux le régler avant ce problème. Mieux. Quand le rencontrerons-nous ? Quand ?
Je perçois aussi Minuit qui n'est plus là. Minuit, où es-tu ? C'est comme si les choses avaient changé depuis qu'Alice est née. C'est comme si elle n'était qu'une partie d'un tout.
Mais bref...
Nous voici à nouveau. Rayan en barde magnifique, Garresh en Prêtre seigneur, Alice en Mage en entropiste et moi en Paladin de Mystra, paladin sans armure. Comme il se doit. Je vois le passé, je vois les signes.
Je suis seul. Juste en cet instant.
Kask, mon serviteur m'apporte une plume et de l'encre.
Je pense à toi mon oncle. Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Qui est ma grand-mère ? Où est partie ma mère ? Avec Minuit ? Elle ne m'a pas raconté plus de choses sur sa détention. Je sais qu'elle a approché la caravane des Vistani. Je sais aussi qu'elle était intéressée par retourner là-haut, à Sigil. Je crois qu'elle a pris une porte pour retrouver quelqu'un. Qui ? Je ne sais pas.
Je tente de me rappeler clairement, précisément, les derniers mois. Ce n'est pas clair.
Nombre des personnes que nous avons sauvées nous ont aidé à former un conseil, le conseil de GarreshBourg.
Pas n'importe qui ces personnes. Pas n'importe qui :
Archibald, grand prêtre de Lathandre et régent (ainsi que ménestrel).
Barnaby, le vistani, un roublard laissé par la chef de la caravane pour prendre la tête du moindre réseau de voleurs qui pourrait se former.
Darryl, jeune paladin de Tyr qui en pince sans doute pour la princesse de Sunie. Il est doué, volontaire et habile. Il ira loin.
Mehomer, prêtre de Gond, une quarantaine d'années d'études acharnées, et sans doute celui qui va révolutionner la manière de moudre le grain dans la cité.
Lancevin, nain, vieux briscard, forgeron, il déteste quand on lui dit que les femmes naines ont une barbe. Non, elle n'en ont pas. Non.
Shannia, une demi-elfe prêtresse de Sunie, prétendante à la gestion du domaine. De fait, elle ne semble pas laisser le jeune Darryll indiférent. Elle est tellement, hum, ronronnante que je me demande s'il elle ne devrait pas être plutôt prêtresse de l'ancien aspect Sharess : Bastet.
Lila, une jeune et remarquable cartographe dont le physique me rappelle un peu celui de Minuit.
Esteban, un pirate apparemment recherché avec un anneau au doigt qui le marque comme "ami des elfes de l'éternelle rencontre".
Finda, une tieffelin qui tient le "Rossignol". Il ne m'est pas difficile de voir que c'est une "Sensat". Je l'ai été quelques mois. Je connais bien le sujet. Elle doit avoir une "clé" pour rentrer à Sigil, mais je ne sais pas encore laquelle.
Doemer, un ex guide devenu meunier et commerçant. Il possède une échoppe appelée le "Seigle" et il semble béni de la bosse du commerce, il est assurément béni aussi par la science de Waukyne.
Mais je reviens aux derniers mois, veux-tu ?
Il y a eu une expédition d'ogres mages envoyée dans le désert de l'Anauroch. Et puis ces étranges nouvelles qui viennent des bois de l'Est, une brume qui se lève autour des villages de Milleborne et Thurmaistre.
Mais, tu ne comprends rien, mon oncle, n'est-ce pas ?
Alors je reprends depuis le début...
L'avatar d'Oghma s'est présenté à certains d'entre nous, tout comme l'avatar de Mystra pour d'autres et celui de Sylvanus, sans doute pour Selaque.
Ces avatars se sont présentés le jour de la déchirure, le jour où Alice et Glimaen sont revenus du futur avec les 14 lames de l'aube.
Je suppose que le discours qui a été servi aux élus qu'ils ont contacté n'a pas été le même pour tous.
Je connais en tout cas de manière sûre certains des nouveaux élus. Je peux citer sans peine Aaris (Tymora), Selaque (Sylvanus), Garresh (Lathandre), Glimaen (Séluné), Alice (le dragon inconnu), Rayan (Oghma) et moi (Mystra). Je pense qu'à côté de ça, il y a trois des quatre régents de la cité de GarreshBourg, nommés hier soir : Shannia (élu de Sunie ?), Darryl (élu de Tyr ?) et Doemer (élu de la femme étrange inconnue ?). Et qu'il y ait de fortes chances pour que Lancevin (Moradin) soit aussi de la partie.
On arrive à 11. Il en manque 3. Eilistraée, peut-être l'autre Mystra, et Gond n'ont pas encore d'élu. Peut-être s'agit-il de la fille de Selaque, de Minuit et de Méhomer, le prêtre de Gond du conseil. Je ne suis sûr de rien.
Mais passons.
Un matin, près de 1600 kilomètres carrés de terrain disparaissent emportant dans le demi-plan de l'effroi le ventre neige certains de ses sbires.. Une magie venant de Néthérisse fait apparaitre des tertres sur Toril avec en leur sein des cryptes contenant les clones de certains d'entre nous.
Des tentatives d'assassinat sont déjouées.
Devant l'avatar d'Oghma, nous devons faire le choix de certains sacrifices. Notre énergie est rétribuée aux Dieux et ceux-ci nous ont imprégnés de leur essence divine, nous sommes des élus de Mystra et des autres dieux.
Nous ressortons diminués du plan astral. Très diminués.
Nous rencontrons Patrick, le frère de Rayan et Barnaby, un vistani qui remplace les dirigeants de la caravane. Ce dernier a été enfermé pour vol de poules. Mais il est relâché aussitôt et nous avoue avoir passé des tas de semaines à protéger GarreshBourg de divers assassins.
Nous nous rendons ensuite au conseil pour élire le nouveau régent. C'est qu'Archibald, l'actuel régent, est en fait maintenant un Seigneur d'Eau Profonde (son père vient de mourir) et il lui en coûterait de laisser sa place à son queutard de frère (un enchanteur adepte de magie sexuelle).
Décision est prise d'élire quatre régents : Shannia (aspect social), Darryl (aspect militaire), Doemer (aspect marchand) et Archibald (aspect politique, contacts, ménestrels).
Vient ensuite le moment d'aller découvrir les deux derniers cadavres occis par Patrick (qui a lui aussi protégé la ville et qui est le dernier survivant d'une expédition d'une compagnie d'aventuriers appelé les hérissons). Des images mentales m'apparaissent sur les cadavres. Il nous faut nous rendre à la colline des fourches.
Garresh et Rayan prennent la forme des cadavres, Alice et moi les suivons invisibles. Patrick emboîte le pas de loin.
Nous apercevons une caravane de marchands qui fait halte au sommet de la colline où est apparu un tertre jonché de cadavres. Le chef des marchands nous confie un coffre à remettre à un certain Tauster dans la ville de Thurmaistre puis s'en va sans demander son reste.
Les cadavres se réveillent et nous attaquent, goules en mal de chair humaine. Un instant Garresh et moi, nous nous élevons au-dessus de la scène... Un instant hors du temps où je perçois des choses qui vont venir et où je sais que Garresh nous conduira vers son destin. Nous revenons ensuite sur terre et je constate que Rayan est devenu un monstre du combat par rapport à moi. Garresh et lui savent y faire pour décapiter d'un seul coup des morts vivants alors qu'il me faut trois fois enfoncer ma lame dans la chair de ces créatures pour en abattre ne serait-ce qu'une seule.
Alice se montre pleine de ressources en invoquant un griffon translucide qui fait un carnage chez les morts-vivants. Rayan, heureusement, n'est paralysé que sur la fin des combats et Patrick fait montre d'une incroyable capacité à faire exploser ses adversaires.
Mais tu n'aimes pas ce genre de récit, hein ?
Oui, je sais.
Je résume rapidement la suite : quatre pièges dans la crypte logée dans le tertre, des gisants avec nos visages et au bout, Selaque, enfermée dans une cage de force, à qui, avec Rayan, nous ne laissons aucune chance lorsque Garresh déclenche son feu argent.
La fouille du cadavre de Selaque indiquera les choses suivantes : c'est une liche et un clone de l'original, nous avons tous des clones, elle possèdait sur elle deux objets d'une incroyable valeur qui réunissaient les pouvoirs de trois objets en un. Une seule magie est resté sur une bague et sur un sceptre. Tout le reste est détruit.
L'anneau a été confié à Patrick. Le sceptre, qui semblait de grand pouvoir a été confié à Archibald.
Quoi ?
C'est long ?
Eh, je ne t'ai pas parlé de la manière dont Rayan se sent pousser des ailes du fait qu'il est père. Ni du trouble que je ressens à savoir que je le suis d'une certaine façon moi aussi. Quand on songe à la manière dont est venu au monde le petit Glimaen, il y a de quoi se poser des questions sur la manière dont les choses se sont passées pour moi mais mère n'est plus là.
Glimaen.
Il n'est pas revenu avec nous du plan astral. Nous avons vu son image dans le portail de Garresh, il s'enfonçait profondément dans la forêt. Une forêt à l'Est du domaine de Garresh. Une rencontre l'attend là-bas.
Une menace plane là-bas.
Je ferme les yeux, je vois, je vois... Je vois un dirigeant des vaux à sauver, je vois Minuit qu'il faudra aider, une jeune fille qui a disparu, les ombres ourdies par l'Elogieux.
Le temps est meurtrier. Il a tué tellement de souvenirs.
L'essence des Dieux en nous nous a transformés en plus que de simples mortels.
D'autres compagnons se joindront à nous, je l'espère, d'autres compagnons. Nos ennemis veulent notre perte. Ou l'ont peut-être déjà eu lorsque Dehontel disparût.
Je laisse ces mots à Kask, mon oncle. Il a appris à le brûler sur la flamme que j'aime à entretenir toujours, non loin de moi, lorsque je dors.
Qui ai-je été avant d'être un paladin ? Qui ? Un moine, certainement. Un rêveur, c'est certain. Quelle voie m'a donnée Mystra ? Celle d'un prêtre ou d'un magicien ?
J'ouvre les yeux... Ah si tu savais mon oncle comme j'aimerais les avoir ouverts sur ma mère, ma grand-mère ou Minuit...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire